Skip to content

Agio, ton univers impitoyable

23 octobre 2009

Voilà quelques semaines que je prépare un dossier sur les agios. Pas forcément sous un angle polémique, du style « Les banques nous spolient », mais pour faire le point sur leurs pratiques en la matière. Je dois dire que ce n’est pas une mince affaire.

Il y a d’abord les tarifs bancaires. On nous parle d’harmonisation, de transparence, mais je peux témoigner qu’on est encore loin du compte : il n’y a pas deux banques à facturer les mêmes frais.

Il y a ensuite les attachés de presse des banques. Comptez au moins quatre mails et autant de coups de fil pour espérer obtenir une début de réponse à vos questions. Les agios : un sujet qui fâche.

Et voilà qu’en plus, 60 millions de consommateurs met les pieds dans le plat ! La revue de l’Institut national de la consommation sort, elle aussi, un dossier sur la facturation des agios ce mois-ci. Et elle ne mâche pas ses mots : sur cette question, les banques se situeraient dans l’illégalité, ni plus, ni moins. En gros, l’INC estime qu’elles devraient inclure dans le TEG des agios les frais de forçage facturés sur les opérations débitrices et que si elles le faisaient, les taux pratiqués deviendraient usuriers. De quoi (re)lancer la polémique, ce qui n’a pas traîné, sous la forme d’un communiqué de la Fédération bancaire française.

Au final, tout le monde attend que le Parlement tranche la question, peut-être dans le cadre de la réforme des crédits à la consommation. Quant à moi, je peux toujours attendre pour obtenir des banques les réponses à mes questions.

Publicités

From → Banques

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :